Login
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

S'inscrire
Mot de passe oublié?
Newsletter
Navigation

Nez bouché


En général

Qu'est-ce que c'est un nez bouché?

Que faire?

Que dois-je dire à mon pharmacien?

Que peut faire mon pharmacien pour moi?

Quand consulter le médecin?

 

                          


Qu'est-ce que c'est un nez bouché?

En cas de rhume la muqueuse du nez est enflammée. Il est normal que la muqueuse produise un peu de liquide et des sécrétions, mais en cas de rhume, on produit beaucoup plus de sécrétions. Votre nez coule. Ensuite les sécrétions nasales s'épaississent et se colorent et votre nez se bouche. Vous êtes encore incommodé par des éternuements, de la toux, de la fatigue et des maux de tête. Un rhume peut évoluer en une inflammation des sinus ou Sinusite.
Le plus souvent, les rhumes sont causés par un virus. Après contamination, il faut un à deux jours pour que l'on s'en rende compte. La propagation du virus a lieu par la salive, les mains, les crachats, etc. Les enfants sont surtout sensibles aux rhumes parce qu'ils n'ont pas encore su se constituer une immunité assez grande contre la diversité des virus provoquant les rhumes.
Si votre rhume dure longtemps et que vous éternuez souvent, cela peut être du à de l'allergie.
Dans ce cas consultez de préférence un médecin.

 

Que faire?

  • Lavez-vous régulièrement les mains pour éviter de contaminer les autres et touchez votre nez le moins possible.
  • Employez des mouchoirs en papier.
  • Mouchez-vous une narine à la fois. Apprenez à votre enfant le plus vite possible comment se moucher le nez pour éviter aussi de renifler.
  • Buvez beaucoup pour garder la muqueuse lubrifiée.
  • L'inhalation de vapeur d'eau peut faire du bien. La respiration nasale est stimulée par les vapeurs.
  • Aérez régulièrement maison, lieu de travail et voiture. Attention: les espaces fermés favorisent  la propagation des virus et des microbes.
  • Prévoyez une bonne humidité dans les chambres (aussi celle des enfants). Si le chauffage est allumé, accrochez un réservoir avec de l'eau au radiateur.
  • Un humidificateur  avec quelques gouttes d'huiles essentielles (eucalyptus, menthol) peut soulager.
 

Que dois-je dire?

Expliquez vos plaintes et demandez conseils parce que  tous les médicaments ne peuvent pas être combinés.

 

Que peut faire mon pharmacien pour moi?

  • Vous pouvez vous nettoyer le nez avec du liquide physiologique. C'est de l'eau avec une concentration déterminée en sel (0,9 g sel de cuisine pour 100 ml d'eau).
    Cela se trouve tout prêt sous forme de spray ou de flacon unidose. Cette solution dilue les sécrétions épaisses du nez qui sont ainsi plus facilement éliminées et vous pouvez mieux respirer par le nez.
  • Chez les petits enfants qui ne savent pas encore bien se moucher, employez de préférence un spray pour l'hygiène nasale. La trompe d'Eustache (qui relie le nez aux oreilles) peut se boucher, ce qui cause des maux d'oreilles. Mettez les bébés et les petits enfants sur le côté quand vous employez ce type de spray nasal. Soulevez-leur légèrement la tête. Nettoyez la narine supérieure. Répétez l'opération de l'autre côté. Ainsi vous évitez que la solution ne s'écoule dans la bouche.
  • Il existe des mouches-nez (en forme de poire) avec lesquels vous pouvez nettoyer les narines des enfants convenablement. Par la force d'aspiration du mouche-nez, vous dégagez le nez. Si vous avez des difficultés à nettoyer, vous pouvez d'abord rincer le nez avec du liquide physiologique. Cela humidifie les croûtes et les ramollit, ainsi elles sont plus facilement détachables. Il est important de nettoyer le mouche-nez à l'eau savonnée après chaque usage  pour éviter de nouvelles contaminations.
  • Il existe  des nettoyeurs de nez électriques qui nettoient efficacement le nez.
  • En cas de nez bouché, vous pouvez employer des gouttes nasales ou des sprays nasaux qui décongestionnent et dégagent ainsi le nez. Mouchez-vous le nez avant d'employer ces médicaments. Avec le spray nasal, la dose est plus exacte qu'avec des gouttes nasales.
    Il existe plusieurs dosages. Ils dépendent de l'âge. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin. Ces médicaments vasoconstricteurs (décongestionnants) ne peuvent pas être pris plus de 5 jours d'affilés.
    Leur emploi prolongé et fréquent peut amener une augmentation des obstructions nasales, une accoutumance aux gouttes nasales ou spray nasal et une dégradation de la muqueuse nasale.
  • Il existe des comprimés qui dégagent le nez pour un certain temps . Ceux-ci ne peuvent pas être combinés avec tous les médicaments. Si vous prenez certains médicaments pour une tension élevée ou pour le cœur, ce choix n'est pas indiqué.
  • Il existe certaines solutions à base d'huiles essentielles comme eucalyptus, menthe que vous pouvez respirer. Vous mettez quelques gouttes d'une telle solution dans une tasse contenant de l'eau très chaude (mais pas bouillante). Vous inspirez lentement par le nez, vous retenez un instant la respiration et vous expirez ensuite par la bouche. Vous pouvez employer un mouchoir pour éviter une irritation des yeux. L'emploi d'un inhalateur (bol à vapeur) est encore plus facile.
    Vous répétez ce traitement plusieurs fois jusqu'à ce que la quantité de gouttes indiquées par séquence soit utilisée. Toutes ces solutions ne sont pas toujours indiquées pour les enfants. Demandez conseil à votre pharmacien. Ces inhalations de vapeur ne sont pas toujours faciles pour les enfants et le risque de brûlure existe.
  • On trouve encore des baumes à base d'huiles essentielles que vous pouvez étaler sur la poitrine ou sur le dos. Ceux-ci  améliorent la respiration. Certains peuvent être  employés chez les bébés à partir de 6 mois,  respectez scrupuleusement les quantités indiquées.
 

Quand consulter le médecin?

  • En cas de refroidissement chez les enfants de moins de six ans avec forte fièvre (>39°C) ou fièvre prolongée (> 2 jours).
  • En cas de rhume accompagné de maux de tête qui ne s'apaisent pas depuis plus de cinq jours: en cas de douleurs à la mâchoire supérieure ou aux molaires, de douleurs en mâchant ou de douleurs qui s'intensifient en se penchant en avant.
  • Si le rhume est accompagné de fortes douleurs aux oreilles.
  • Chez les enfants dont les sécrétions nasales qui coulent depuis plus de deux jours sont jaunes ou vertes.
  • Chez les enfants de moins de six mois ayant un rhume et mal aux oreilles.
  • Chez les enfants de plus de deux ans ayant un rhume et mal aux oreilles, si ce rhume n'a pas diminué après trois jours.
  • En cas de nez bouché prolongé consultez un spécialiste ORL pour en déterminer la cause. L'obstruction peut être due à des polypes, à une anomalie de la cloison nasale ou à une allergie.
  • Si vous souffrez d'asthme, de bronchite chronique, d'une anomalie cardiaque ou d'une maladie des reins ou que vous avez plus de 75 ans et que vous avez un très gros rhume.
  • Si en plus du rhume, vous êtes victime de vomissements et de raideurs dans la nuque.
  • Si vous vous êtes enrhumé et que la fièvre ne diminue pas après cinq jours.
 
 Demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien !

Image tête: Rhume, Sinusite