Login
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

S'inscrire
Mot de passe oublié?
Newsletter
Navigation

Ronfler


En général


Qu'est-ce que c'est que ronfler?

Que puis-je y faire?

Que dois-je dire à mon pharmacien?

Que peut faire mon pharmacien pour moi?

Quand consulter le médecin?

 

                           



Qu'est-ce que c'est que ronfler?

Vous venez de vous endormir quand soudain votre partenaire vous donne un petit coup de coude? Votre partenaire ronfle tellement fort que vous êtes obligé de porter des boules Quies?

Le bruit d’un ronflement est comparable à celui d’un ballon qui se dégonfle : une masse d’aire circule dans un passage trop étroit et provoque ce bruit assez typique.

Les ronflements sont provoqués par un rétrécissement des voies respiratoires au niveau du tronçon entre l'entrée du nez (narines) et les cordes vocales, situées à l’entrée de votre trachée. Chez une personne qui ronfle, il arrive que la cavité nasale soit trop étroite, mais en général il s’agit d’un rétrécissement situé derrière la luette (la transition entre le nez et la gorge) ou d’un rétrécissement du pharynx derrière la langue. Ce rétrécissement provoque une pression dans la gorge ; les tissus mous du palais, la langue et la luette vibrent au passage de l'air, comme des voiles qui claquent au vent.

Le problème ne fait, en général, qu’augmenter avec l'âge. Une personne commence souvent à ronfler entre la trentaine et la quarantaine, mais cela peut également commencer à plus jeune âge.

En vieillissant, on accumule des tissus adipeux (graisses) qui rendent les muqueuses du pharynx plus épaisses; le diamètre des voies respiratoires devient plus étroit. Les muqueuses, tout comme la peau, deviennent moins souples et vont donc vibrer plus facilement.

Certains facteurs amplifient le ronflement:

  • Dormir sur le dos.
  • Si de naissance vous avez un palais mou ou une luette longe.
  • Le relâchement des muscles du palais mou, de la luette et de la langue suite à la fatigue ou à l’âge. L'alcool et certains médicaments (somnifères, tranquillisants) diminuent également  la tension dans ces muscles.
  • Une irritation continue de la gorge suite au tabagisme ou à des brûlures d'estomac (suite à une rupture de diaphragme). La paroi du pharynx s'épaissit et le passage devient plus étroit.
  • Un excès de poids. Les parois du pharynx deviennent également plus épaisses.
  • Une cavité nasale trop étroite ou une congestion nasale par le gonflement de la muqueuse nasale (lors de rhume et d’allergies), des polypes (il s’agit de renflements de la muqueuse gonflées de liquide) ou par une déviation de la cloison nasale. Cela crée une pression d'air trop faible dans la gorge lors de l’inhalation.
 


Que puis-je y faire?

Les conseils suivants peuvent parfois soulager:

  • Évitez de consommer de l'alcool au moins trois heures avant d’aller vous coucher.
  • Ne prenez pas de repas lourd juste avant d’aller dormir. Mangez au moins trois heures avant d'aller dormir.
  • Arrêtez de fumer.
  • Contrôlez votre poids : mangez sainement et bougez assez.
  • Essayez d’avoir une vie équilibrée, ainsi les somnifères et les tranquillisants ne seront plus nécessaires.
  • Chez certaines personnes le problème s’améliore quand on les empêche de dormir sur le dos. On accroche donc parfois de balles de tennis à l'arrière des pyjamas.
 


Que dois-je dire à mon pharmacien?

Décrivez vos plaintes (ou celles de votre partenaire) aussi concrètement que possible :

  • Quand ronflez-vous en particulier ?
  • Souffrez-vous de congestion nasale ?
  • Lors du réveil, avez-vous le sentiment d’être bien reposé ? Si ce n'est pas le cas, vous souffrez peut-être d'apnée du sommeil. Certaines personnes subissent un rétrécissement du pharynx lié à un relâchement musculaire, provoquant la fermeture totale des voies aériennes: il arrive que la respiration s’arrête 30 secondes ou même plus. Le risque d'étouffement n’est pas vraiment réel car le cerveau nous envoie un signal de réveil. Cependant, la qualité de votre sommeil en diminue considérablement et petit à petit vous vous sentez épuisé. L'apnée du sommeil a également des conséquences négatives à long terme pour le cœur et les vaisseaux sanguins. Le problème de l'apnée du sommeil nécessite donc un traitement médical approprié et un bon suivi.
 


Que peut faire mon pharmacien pour moi?

On trouve en pharmacie certains produits qui promettent une meilleure qualité de sommeil au ronfleur , et surtout à son partenaire . Il n'existe pas vraiment énormément de preuves en ce qui concerne la qualité thérapeutique de ces produits, mais cela vaut la peine de les essayer. Ils seront peut-être efficaces, qui sait...

Les produits suivants sont disponibles en pharmacie :

  • Le vaporisateur nasal : sur base d’huiles naturelles peut soulager la congestion nasale et donc atténuer le ronflement. Attention, l'application régulière de substances étrangères n'est pas idéale pour la muqueuse à long terme.
  • Un spray pour la gorge ou des pastilles, également sur base d’huiles naturelles. Devraient lubrifier les tissus de la gorge et donc réduire les vibrations qui causent le ronflement.
  • Les bandelettes anti-ronflement. Elles écartent les ailes du nez afin d’améliorer le flux de l’air et de donner un plus grand confort respiratoire. Elles sont également utilisées par les athlètes, elles devraient améliorer l’apport d’oxygène  et donc générer de meilleures performances.
  • Les clips pour maintenir le nez ouvert
  • Un appareil buccal qui empêche dégage les voies respiratoires permettrait de réduire le ronflement.
 


Quand consulter le médecin?

Notez que les produits mentionnés ci-dessus ne sont pas toujours efficaces. Consultez donc votre médecin de famille. Il pourra déterminer si une visite au spécialiste nez-gorge-oreilles s’impose.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale du nez ou du pharynx (amygdales, palais mou et/ou luette) pourra être nécessaire pour résoudre votre problème.

 
 Demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien !